Seconde édition du baromètre Crédit Foncier/CSA

 
 
L’actualité immobilière s’appuie sur le témoignage des professionnels de terrain. La deuxième édition du baromètre Crédit Foncier/CSA est parue début mai. Les professionnels de l’immobilier (promoteurs, constructeurs, pavillonneurs, agents immobiliers, courtiers,…) interrogés par téléphone, semblent plutôt optimistes quant à l’avenir du marché immobilier français. Le sondage s’appuie sur les déclarations d’un échantillon de 400 personnes.

La principale information est de bon augure. 56% des interrogés pensent que les transactions seront plus nombreuses dans les 12 prochains mois, soit 23% de plus qu’au premier sondage effectué quatre mois plus tôt. Autre observation intéressante : les gens de métier installés dans le nord-ouest et le sud-ouest de la France sont les plus enclins à croire à la relance du marché immobilier.

Vers une stabilité des prix ?

Si les avis restent modérés sur le marché de ces quatre derniers mois, l’arrivée de nouveaux acheteurs potentiels due à la baisse des taux d’intérêts d’emprunt et à la timide relance économique laisse espérer une hausse de l’activité. Pour comparaison, fin 2014, un peu plus de 60% des professionnels interrogés étaient convaincus que le marché immobilier allait se détériorer.
Quant aux prix, ils dépendront avant tout de la nature du bien. Certains estiment qu’une baisse des prix de vente de plus de 5% doit être attendue dans l’ancien, contrairement aux prix du neuf qui devraient rester à leur niveau actuel. Les biens immobiliers neufs, estimés avec raison selon la ville et le quartier, attirent pour plusieurs raisons : les économies d’énergie et le confort immédiat mais aussi les avantages financiers : frais de notaire réduits et réductions fiscales s’il s’agit d’un investissement locatif.

 
 
 
 
Cette adresse email existe déjà.
La confirmation du mot de passe est différente.
 
 
Déjà membre localcommercial.net ?
Connexion
  Mot de passe ?
 
 
Vous n'avez pas de compte bienlouer.fr ?
Inscription